Aujourd’hui a travers le monde, des millions de gens sont privees de nationalite.

De ce fait, elles n’ont souvent nullement le droit d’aller a l’ecole, d’appeler 1 medecin, d’occuper votre emploi, d’ouvrir un compte bancaire, d’acheter une maison ou meme de se marier.

Les gens apatrides peuvent accoster de la peine Afin de beneficier de droits fondamentaux tel l’education, les soins de sante, l’emploi et la liberte de circulation. Privees des droits, elles connaissent des obstacles et des deceptions toute leur vie.

Au HCR, nous sommes decides a mettre fin a l’apatridie d’ici 2024. Merci de prendre une minute Afin de signer notre lettre ouverte et participer a la campagne #IBelong Afin de mettre un terme a une telle injustice.

Mes gouvernements determinent eux-memes qui sont leurs ressortissants. C’est donc a eux d’assumer la responsabilite des reformes juridiques et politiques necessaires pour regler le sujet de l’apatridie. Mais le HCR, les autres agences des Nations Unies, nos organisations regionales, la societe civile et les personnes apatrides ont l’ensemble de 1 role a jouer Afin de soutenir ces efforts.

Pour changer les trucs, nous devons cooperer. Nos quatre domaines d’action en matiere d’apatridie – identification, prevention, reduction et protection – se recoupent tous avec l’expertise d’autres organisations internationales et ONG, ainsi, nous nous appuyons i  propos des savoirs locales et l’expertise des groupes d’la societe civile, des institutions nationales des droits de l’homme, des universitaires et des associations juridiques. Leur contribution nous permet d’elaborer et de recommander les solutions les plus efficaces.

La collaboration avec d’autres agences des Nations Unies est egalement importante. Pourquoi pas, le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF) s’efforce depuis longtemps d’ameliorer l’enregistrement des naissances et l’etat civil, le Fonds des Nations Unies Afin de la Population (UNFPA) va aider les gouvernements a concevoir et mettre en ?uvre des recensements nationaux et le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme (HCDH) contribue a Notre surveillance des droits de l’homme des personnes apatrides.

Comprendre l’apatridie

Comment fonctionne la nationalite ?

Mes individus acquierent en general une nationalite automatiquement a la naissance, avec leurs parents ou via le lieu dans lequel elles sont nees. Cela reste toutefois desfois utile qu’une personne demande a i?tre ressortissante d’un pays.

Qu’est-ce que l’apatridie ?

Notre definition juridique internationale d’un apatride est « un individu qu’aucun Etat ne reconnait comme son ressortissant par application de sa legislation ». En des termes plus simples, ceci signifie qu’un apatride ne detient la nationalite d’aucun pays. La plupart individus naissent apatrides, tandis que d’autres le deviennent.

L’apatridie est en mesure de se produire pour diverses raisons, surtout la discrimination envers certains groupes ethniques ou religieux ou en raison du genre, l’emergence de nouveaux Etats et les transferts de territoires entre Etats existants et les lacunes au sein des lois sur la nationalite. Quelle qu’en soit la cause, l’apatridie a des consequences graves Afin de des gens au sein d’ limite l’integralite des pays et regions du monde.

Quelles seront nos causes de l’apatridie ?

  1. Mes lacunes en lois sur la nationalite constituent une cause essentielle d’apatridie. Chaque pays possede des lois qui definissent dans quelles circonstances un individu acquiert une nationalite ou pourra se la voir retirer. Si ces lois ne semblent jamais redigees soigneusement et correctement appliquees, la plupart gens pourront en etre exclues et se retrouver apatrides. Comme, c’est le cas des bambins nes de parents inconnus dans un pays ou la nationalite s’acquiert sur la base en descendance d’un ressortissant. Heureusement, la plupart des lois sur la nationalite les reconnaissent comme ressortissants de l’Etat dans lequel ils se trouvent.
  2. Un autre facteur qui peut compliquer les trucs reste quand nos personnes quittent le pays dans lequel elles paraissent nees. Un enfant ne dans un pays etranger va risquer de devenir apatride si votre pays n’accorde nullement la nationalite sur le seul fondement d’une naissance et si le pays d’origine ne permet nullement a un parent de transmettre la nationalite par les liens familiaux. En outre, les regles fixant qui peut et qui ne va gui?re transmettre sa nationalite paraissent parfois discriminatoires. Dans 27 pays, nos lois ne peuvent permettre nullement a toutes les jeunes femmes de transmettre leur nationalite, tandis que plusieurs pays limitent la nationalite a toutes les individus des races et appartenances ethniques.
  3. Une nouvelle raison importante reste l’emergence de nouveaux Etats et les modifications de frontieres. Dans quantite de cas, des groupes specifiques pourront ainsi se retrouver sans nationalite et, meme quand les nouveaux pays accordent la nationalite tout le monde, des minorites ethniques, raciales et religieuses rencontrent souvent de la peine Afin de prouver leurs liens avec le pays. En pays ou la nationalite ne s’acquiert que par la descendance d’un ressortissant, l’apatridie se transmettra a Notre generation suivante.
  4. Enfin, l’apatridie est en mesure de aussi resulter une perte ou en privation de nationalite. Dans plusieurs pays, les citoyens ont la possibilite de perdre un nationalite simplement du fait d’avoir vecu hors de leur pays pendant une longue periode. Mes Etats peuvent aussi priver des citoyens de leur nationalite par des modifications en loi qui rendent des populations entieres apatrides, avec des criteres discriminatoires comme l’appartenance ethnique ou la taille.
Name
Email
Your comment
© 2022 Incontri trans
InfinityWeb
Top